Prof yoga Bruxelles

Comment devenir prof de yoga à Bruxelles ?

Pour les adeptes du yoga à Bruxelles, devenir prof est une idée de reconversion professionnelle intéressante. Mais comment s’y prendre ? Découvrez les conseils de Jessica Laignel si un jour vous voulez tout plaquer et devenir prof de yoga à Bruxelles.

À quelle formation s’inscrire pour devenir prof de yoga à Bruxelles ?

Devenir prof à Bruxelles est la suite logique pour tous passionnés de yoga. Car lorsqu’on a bénéficié de tous les bienfaits de cette discipline, il n’y a rien de plus normal que de vouloir en faire profiter les autres.

Mais pour pouvoir enseigner le yoga à son tour, il est important de justifier de nombreuses années d’expérience. Au moins trois ans de pratique seront nécessaires. Si vous répondez à ce critère, vous pouvez vous inscrire à une formation pour devenir prof de yoga. Là encore, il faut s’armer de patiente, car la formation peut s’étaler jusqu’à six ans.

Pour cela, deux possibilités s’offrent à vous. Soit vous optez pour une formation locale, proposée par des établissements présents en Belgique. Un détour sur le site de l’Association Belge des Enseignants et des Pratiquants de Yoga (A.B.E.P.Y.) vous aidera à trouver la formation adaptée à vos besoins.

Sinon, si vous en avez les moyens, vous pouvez vous envoler directement vers l’Inde pour y suivre votre formation de yoga. Aujourd’hui, des formules dites intensives existent pour devenir professeur de yoga en à peine 200 heures. Ces cours ont le vent en poupe et les places sont souvent très limitées.

Les inscriptions sont effectuées au moins un mois à l’avance. Mais l’idéal serait de vous inscrire au moins trois, voire six mois. S’y prendre très tôt permettra aussi d’économiser sur le billet d’avion et d’obtenir le visa à temps (les démarches prennent une semaine).

Prof de yoga à Bruxelles : se mettre à son compte ou devenir salarié ?

Une fois votre diplôme en poche, l’étape suivante consiste à réfléchir sur la façon dont vous allez exercer en tant que prof de yoga à Bruxelles. Vous avez le choix entre :

  • travailler pour le compte d’un employeur, ce qui vous permet de bénéficier du statut de salarié et de tous les avantages qui vont avec ;
  • ouvrir votre propre école et développer une activité libérale.

Mais malgré le fait que le yoga rencontre un vif succès en Belgique, la première option est souvent risquée. Les offres d’emplois salariés ne courent pas les rues. Et à moins de devenir formateur pour les futurs coaches de yoga, les évolutions de carrière y sont généralement inexistantes.

Bien entendu, en choisissant de lancer votre propre activité, vous aurez à gérer l’aspect administratif de votre activité (recherche de financement, montage du dossier, comptabilité), mais aussi à vous occuper de la partie communication pour promouvoir votre école.

Si vous pratiquez le yoga depuis des années et que vous avez pour projet de devenir prof à Bruxelles, ou si vous êtes débutant et que vous êtes en quête d’un coach expérimenté pour vous accompagner dans votre cheminement vers l’apaisement spirituel et le bien-être physique, je reste à votre entière disposition.